Urgences en grève

Je reparlerai sûrement du climat ces prochaines semaines, mais je fais un petit apparté pour mettre en avant ce qui se passe un peu partout aux urgences en ce moment. Vu que tout va être fait pour jeter le discrédit sur les soignant·es en lutte, il me semble important de faire connaître un autre point de vue !

Vous pouvez en savoir plus en consultant les différents articles du dossier de Convergences ici https://www.convergencesrevolutionnaires.org/La-greve-qui-m…

Courage aux soignant·es, et aux patient·es !

Hôpitaux_001

Hôpitaux_002
https://www.sudouest.fr/2018/05/03/coupes-budgetaires-a-l-hopital-macron-contredit-par-un-document-du-ministere-de-la-sante-5025775-10407.php https://www.francetvinfo.fr/economie/budget/video-pas-deconomies-a-lhopital-en-2018-selon-emmanuel-macron-vraiment_2733983.html
Hôpitaux_003
https://www.humanite.fr/budget-12-milliard-de-coupes-sur-les-salaires-des-hospitaliers-655090

Hôpitaux_004

Hôpitaux_005
https://www.liberation.fr/france/2019/04/10/a-toulouse-les-conditions-d-un-deces-a-l-hopital-purpan-font-debat_1720451 https://www.mediapart.fr/journal/france/010619/hopital-georges-pompidou-une-mort-une-plainte-et-les-mensonges-de-l-ap-hp?onglet=full http://sante.lefigaro.fr/article/deces-aux-urgences-des-dysfonctionnements-exacerbes-par-le-manque-de-moyens/
Hôpitaux_006
https://www.liberation.fr/checknews/2019/05/21/combien-y-a-t-il-de-services-d-urgence-actuellement-en-greve-en-france_1728260 https://www.mediapart.fr/journal/france/260519/aux-urgences-la-greve-s-etend-pour-la-decence-et-la-dignite?onglet=full
Hôpitaux_007
https://www.mediapart.fr/journal/france/020619/aux-urgences-de-lons-le-saunier-l-equipe-est-aneantie?onglet=full

Hôpitaux_008Hôpitaux_009

Hôpitaux_010
https://amp-lefigaro-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp.lefigaro.fr/flash-eco/urgences-de-lariboisiere-des-soignants-en-arret-maladie-un-devoiement-pour-buzyn-20190604

Hôpitaux_011

Hôpitaux_012
https://fr.wikipedia.org/wiki/Crédit_d%27impôt_pour_la_compétitivité_et_l%27emploi#Effet_sur_les_finances_publiques http://impotsurlerevenu.org/isf/920-les-recettes-de-l-isf.php
Hôpitaux_013
https://www.npa2009.org/actualite/sante/la-sante-dans-la-rue-paris-le-6-juin-et-en-greve-partout-en-france-le-11-juin

 

EDIT :

Beaucoup de monde me demande comment soutenir le personnel hospitalier dans leur mouvement de grève, voici la réponse du comité inter-urgences :

– suivre la page fb et ses déclinaisons Twitter (@interurg) / instagram / snapchat (linterurgen2019), et surtout RELAYER leurs messages et témoigner de vos expériences. Le soutien de la population et l’occupation de l’espace médiatique sont vitaux pour se faire entendre
– signer la pétition lancée par le collectif : https://www.change.org/p/soutien-aux-services-d-accueil-des…
– participer aux manifestations si vous le pouvez, aller discuter avec le personnel pour exprimer votre solidarité
– pour un soutien financier : chaque service en grève a sa cagnotte en ligne, vous pouvez vous adresser aux personnels des services que vous connaissez pour avoir le lien – et sinon il y a la cagnotte du collectif, utilisée pour l’organisation des actions : https://www.leetchi.com/c/collectif-inter-urgences-ciu

29 réflexions sur “Urgences en grève

  1. Bonjour,
    Moi aussi j’ai pas bien digéré les propos de Mme la ministre, que j’écoutais en me rendant à mon cabinet de médecine générale hier matin. Je trouve justement que l’arrêt maladie est ici beaucoup plus légitime que la grève. Encore plus que leurs conditions de travail, c’est la santé des soignant.e.s qui est en jeu. Si ils démissionnaient, on ferait comment ? On enverrait quand même les gendarmes parce que c’est dévoyer ce qu’est une démission.
    Concernant la surcharge de travail pour les libéraux, si on m’adresse les patients des urgences, je peux passer ponctuellement de 20 à 10 minutes par patients, mais à 19h30 max je ferme. Je ne suis pas insensible, mais je ne suis pas suicidaire non plus. C’est avec la fatigue qu’on devient insensible, irrespectueux, voir dangereux, maltraitant.
    Merci pour cette nouvelle bd.

    Aimé par 4 personnes

    1. J’ai répondu à un insensible :  »Vous imaginez une infirmière s’endormir en faisant une intra-veineuse ?… Sur vous, bien sûr ! »…. Pas de réponse.

      J'aime

  2. Merci beaucoup pour cette note. Je suis ce qu’il se passe de l’extérieur, et je ne sais pas comment témoigner mon soutien aux soignants… Parce que ce n’est pas possible, ça ne peut pas être la France cela !
    Y aurait-il quelque part une collecte de fonds pour soutenir le mouvement ? Pour limiter les petites pertes d’argent qui s’ajoutent aux grandes ?…

    J'aime

    1. Bonjour, oui il y a plusieurs cagnotte qui ont été créé une sur Paris me semble t il ainsi que sur l hopital femme mère enfant a Bron.
      Il y a aussi les pages Facebook ou vous pouvez suivre les actions, je vous transmet celle de mon hôpital ne connaissant pas les autres:
      Grève des urgences Pédiatriques de Lyon, hfme. N hésitez pas à vous abonné à notre groupe. Bien cordialement

      J'aime

  3. Merci merci. Les GIlets jaunes de ma ville vont utiliser cette BD (en vous citant bien sûr) pour une action de soutien à la grève générale de demain. Si cela vous posait un problème, n’hésitez pas à me le dire. En marge d’un porteur de paroles sur le thème : Urgences en grève pour nous soigner, vous trouvez ça normal. Votre BD est précieuse et nous fera gagner un temps fou !

    J'aime

  4. Ce problème concerne TOUT LE MONDE. Cette situation a forcément des conséquences sur la qualité des soins et il y a eu des morts forcément (ce dont on parle ne sont que partie émergée de l’Iceberg.)
    ON NE DEVRAIT PAS ATTENDRE AUX URGENCES, il s’agit d’un service public prioritaire.
    *
    C’est une GRÈVE GÉNÉRALE qui doit être initiée, pas seulement en soutient aux personnels soignant mais pour nous, peuple de France !
    Dans l’attente ne devrait-on pas commencer par bloquer le pays ? Je propose samedi 15 juin, qu’en pensez-vous les amis ?

    J'aime

    1. En complément,
      Les Gilets Jaunes se mobiliseront le 22 avec blocage du pays (pas seulement pour ça mais ce scandale y est pour beaucoup.)
      On attend encore les confédérations syndicales… §:o(

      J'aime

      1. J’espère que la mobilisation sera belle. Et effectivement, las situation aux urgences et à l’hôpital public y est pour beaucoup. Je pense qu’on pourrait mettre un signe distinctif rapidement à nos bras, un brassard jaune, marqué « En soutien à l’hôpital public ». Tout le monde pourrait le porter, ceux et celles qui manifent et les autres…

        J'aime

  5. C’est bien cette présentation. A la fois claire, ludique et rapide. On a l’essentiel immédiatement avec des liens pour rentrer dans les détails et le développement pour ceux qui veulent approfondir.
    Je vais faire suivre en disant que c’est moi qui l’a réalisée.
    Mais non, je déconne !

    J'aime

  6. Les promesses de Macron: « les promesses n’engagent que ceux qui y croient » (Jacques C.).
    M’arrive de souhaiter le cas « Ronald Reagan ». Quand cet ancien acteur et président a attrapé Alzheimer, sa famille s’est tout un coup investi fortement dans la lutte contre Alzheimer alors qu’ils s’en fichaient avant.
    Si Macron était obligé de bosser aux urgences puis d’endosser le rôle de patient anonyme, peut-être qu’il y réfléchirait?
    Parait que c’est comme ça qu’un grand ponte de médecine a signé contre la blouse qui s’ouvre par derrière…

    La Sinistre de la santé?
    Bah… Un arrêt maladie se justifie parfaitement quand on est plus possible de faire correctement son travail pour cause de santé. Je ne vois pas en quoi les arrêts des urgentistes sont illégitimes.
    Elle aurait vraiment envie de se faire soigner par un type qui n’a pas dormi depuis 24h, la mère Buzin?

    C’est une chose d’assurer des consults de spécialiste cancero (qui demandent une bonne expertise et de vastes connaissances, d’être capable de faire des choix dur psychologiquement), c’est autre chose de devoir faire les gestes parfaits quelque soit votre état de fatigue, sans avoir le temps de consulter des références, et de peser le pour et le contre dans l’urgence.

    En tant que « général » de la médecine, l’amère buzin devrait réfléchir. Si ses troupes au front sont HS, c’est pas en les fusillant que ça va améliorer les choses. Il faut prévoir des troupes fraîches. On assure pas les urgences avec des morts-vivants.

    PS: et si les flics ramènent des infirmiers de chez eux qui s’effondrent sur place, on sera soigné par des poulets? Vache! Ils vont faire la tronche les poulagars quand il faudra laver les roubignoles à papi Mougeot…

    J'aime

  7. Pour être un peu plus complet et moins partial dans le discours, il faudrait préciser les 16 milliards d’euros lié à la fin de la taxe d’habitation …

    C’est marrant comme tout le monde les oublie ceux là.

    Mis à part ça, je suis d’accord avec le discours : les urgences sont débordées, que ça soit dans l’Hôpital public ou dans le privé.

    Mais la cause est bien plus large que simplement s’attaquer à l’hôpital public. Cela fait des années que l’Etat privatise la santé a petit feu. Sauf que maintenant, les signes deviennent visibles.

    J'aime

  8. SI la casse sociale est négative pour le plus grand nombre , elle est très positive pour un petit nombre, la preuve ! http://www.lefigaro.fr/…/97002-20180514FILWWW00008-la… A l’évidence,ce gouvernement et ses soutiens, très riches , sont plus attentifs aux soins a apporter a un édifice religieux détruit par les flammes. Une manière comme une autre d’aller médiatiquement se faire pardonner d’avoir ramasser autant de fric !, sans oublier que l’affaire est grassement récompensée par des abattements fiscaux. Quelle honte !

    J'aime

  9. Merci pour votre BD je suis infirmière pas aux urgences mais nous vivons les mêmes choses et puis ce qu’il se passe aux urgences a forcément des répercussions chez nous… on nous demande de venir remplacer sur nos congés ou bien de venir remplacer dans des services urgences ou autres où il y a un manque de personnel sans être formé au préalable. il y a même des jours où on nous supprime un poste chez nous pour le mettre ailleurs alors que le service est lourd et plein. La politique économique des structures est généralisée à tous les services… La grève devrait être générale et pas qu’ aux urgences donc… Et pas seulement aux structures hospitalières mais aussi tout ce qui concerne la santé publique les EHPAD les libéraux tout ce qui concerne les soignants médecins à Ash….merci encore pour cette BD qui a le mérite non seulement de bien résumer la situation mais qui donne tous les liens nécessaires pour pouvoir vérifier l’information. Ce n’est pas la première fois que je vous lis. Beau travail.

    Aimé par 1 personne

  10. Merci pour ces planches… Je ne viens pas du monde médical mais suis ahurie par le silence des médias et le cynisme du gouvernement…
    Si je puis me permettre, sans vouloir être déplaisante ni critique : 70% du service ne s’est pas « mis » en arrêt maladie mais 70% du service s’est « vu prescrire » un arrêt maladie…
    La nuance me paraît importante.

    J'aime

  11. La Bd a circulé beaucoup à l hôpital de Lorient ce matin. Nous en avions fait un panneau laissé dans une salle d attente. Soignants et soignantes de leur côté en la découvrant disaient : Mais C exactement ça !!!
    Les usagers interpellés par les Gilets jaunes manifestaient unanimement leur accablement devant la situation. Mais pour la première fois j ai entendu les gens dire : qu’ est ce qu’ on peut faire et pas seulement l exaspérant même s il fait aussi du bien : on vous soutient. Merci Emma pour ce travail.

    Aimé par 1 personne

  12. Merci Emma, vous avez toujours le mot juste! Je suis infirmière, j’ai quitté les urgences il y a 10 ans parce que j’avais le sentiment de mal faire mon boulot quotidiennement. Aujourd’hui on se rend compte que rien ne s’est arrangé, et que c’est même de pire en pire. Et ce mal-être s’étend à tout l’hôpital. On manque de personnel mais on compte sur la conscience professionnelle et l’esprit d’équipe de ceux qui restent. On manque de matériel, qu’on ne commande pas parce que ça coûte trop cher, on fait des soins au rabais, dans des chambres où la peinture s’écaille, les oreillers s’épluchent et les matelas ont des auréoles… Il est difficile de faire entendre à nos patients qu’ils sont respectés…. Parce qu’on a vraiment l’impression que ce n’est pas le cas…. Le sourire et l’empathie ne suffisent plus…
    Merci.

    Aimé par 1 personne

  13. Bonjour ,
    Merci pour cette BD , elle est criante de vérité. Je suis infirmière dans un service d’urgences en île de france. Je peux vous dire que le manque de moyens , de personnel et de considération devient de plus en plus insupportable .
    Notre prise en charge en souffre, les patients aussi et malheureusement ça engendre de la colère et de l’agressivité.
    Je vais au travail avec la peur au ventre , la peur d’être la prochaine infirmière à me prendre une gifle ou un crachat en plein visage.
    J’ai fait ce métier pour me mettre au service des autres, pour me sentir utile mais les moyens qu’on me donne ne me permette plus de le faire.
    Je pense sérieusement à changer de métier. Le mal être des soignants est profond.
    Merci à vous tous pour votre soutien, ça nous réchauffe le coeur.
    🙂

    Aimé par 1 personne

  14. Bon, et concrètement, on peut faire quoi (j’ai été très choquée par l’ITW de la ministre de la santé sur France Inter, que j’ai entendu en direct) ? (à part bien voter aux prochaines présidentielles, c’est trop loin, ça)
    Emma, est-ce qu’il y a des liens vers les cagnottes ?

    J'aime

    1. Je me demandais si on ne pourrait pas lancer un brassard que tout un chacun chacune pourrait porter pour marquer son soutien à ce mouvement ?

      J'aime

  15. Bravo, une BD qui rend très bien compte du mouvement à l’exception des GOPÉ. Ces mesures ne viennent pas de nulle part, mais de la commission européenne. Et on ne peut pas leur désobéir.

    J'aime

  16. Le récit est poignant et nous aide a prendre conscience des difficultés des soignants qui ont tout notre soutient. C’est dommage cependant que le propos soit dilué dans un lexique revolutionnnaire qui sent bon l’extreme gauche et la lutte des classes. On ne voit pas trés bien ce que ca vient faire la dedans.

    J'aime

    1. Si on n’avait pas fait autant de cadeaux fiscaux aux très riches, il y aurait plus d’argent dans les caisses de l’état, pour les services publics dont dépendent les plus pauvres. (Les plus aisés pourront toujours aller dans les cliniques privées.) Comment ne pas voir le rapport avec la lutte des classes?

      J'aime

  17. Je suis issue d’une famille composée essentiellement d’enseignants, d’éducateurs et de soignants. Je suis moi-même enseignante et partout nous constatons à quel point les services publics poussent les personnels à la maltraitance, à mal faire leur travail et à culpabiliser/souffrir . Tout est fait pour que ça dysfonctionne mais aussi pour que les personnels s’arrachent les tripes et abîment leur santé pour compenser un peu et soutenir la fameuse promesse du: « tout va bien »…..
    Nous commençons à être un certain nombre à dire STOP. Grêves, arrêt maladie, démissions. Tout pour ne pas être la victime d’un système « rouleau compresseur ». Amis grévistes courage!

    J'aime

Les commentaires insultants, méprisants et/ou paternalistes seront modérés ! Merci ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s