Une famille parmi d’autres

Quand j’ai publié l’histoire d’Adama cet été, j’ai reçu de nombreux messages m’accusant de diffamation et me demandant de présenter mes excuses aux gendarmes qui ont tué Adama.

L’affaire a depuis beaucoup avancé, il m’a semblé nécessaire de revenir dessus.

La première version est ici https://www.facebook.com/pg/EmmaFnc/photos/…

adamasmalladama_asmalladama_bsmalladama_csmalladama_dsmalladama_esmalladama_fsmall

adama_gsmall
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/09/14/adama-traore-le-pompier-qui-contredit-les-gendarmes_4997787_1653578.html
adama_hsmall
http://www.liberation.fr/france/2016/08/01/mort-d-adama-traore-la-verite-etouffee_1469800

adama_ismalladama_jsmall

adama_ksmall

adama_lsmall

adama_msmall
https://www.youtube.com/watch?v=WidCtGyJetA

adama_nsmall

adama_osmall
http://www.liberation.fr/france/2016/11/17/adama-traore-la-maire-de-beaumont-sur-oise-depasse-les-limites_1529092

adama_psmall

adama_qsmall
http://rue89.nouvelobs.com/2016/11/24/adama-traore-temps-imparti-radios-265734
adama_rsmall
http://contre-attaques.org/magazine/article/assa-traore
adama_rasmall
Le rapport est téléchargeable ici https://www.amnesty.org/fr/documents/EUR21/003/2009/fr/
adama_rbsmall
https://www.youtube.com/watch?v=yGUvDtykeOc
adama_rcsmall
http://quartiersxxi.org/violences-policieres-a-pantin
adama_rdsmall
http://lmsi.net/Des-policiers-au-dessus-des-lois
adama_ssmall
Pour aller plus loin : Un rapport d’ACAT sur les violences policières https://www.acatfrance.fr/public/rapport_violences_policieres_acat.pdf Un recueil d’histoires de familles victimes http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_25_iprod_611-permis-de-tuer.html

8 réflexions sur “Une famille parmi d’autres

  1. Ça me fait chialer…
    Ils sont bien mignons avec leur « diffamation » « y’a passer de preuves » blablabla. Quand il y a tant d’occurrences, c’est vaguement suspect non ?… Je sais, j’enfonce des portes ouvertes mais je suis énervée, j’ai le droit ^^

    J'aime

  2. Merci Emma d’avoir tenu compte de mes commentaires, à défaut de les publier. Et si jamais celui-ci n’était pas censuré, non ce n’est pas moi qui ai accusé Emma de diffamation ou demandé de présenter ses excuses aux gendarmes. À la limite de diffamation envers moi, mais Emma a bien reconnu que j’étais « l’homme de paille », soit la personne dont on invente les propos pour mieux les contredire.

    J'aime

    1. Je ne parlais pas de toi … si je parlais de diffamation à chaque fois que quelqu’un sort ce genre de banalités sur la police, j’arrêterais pas 😄
      Il y a deux de tes commentaires que j’ai choisi de ne pas publier car ils me mettent profondément mal à l’aise. Le reste de tes coms est tombé automatiquement dans les spams du coup. J’ai une tolérance très basse à l’agressivité et encore plus à l’acharnement, si tu vois ce que je veux dire.
      On est pas d’accord sur ce point, restons en là. Ton point de vue est suffisamment majoritaire pour que tu trouves où l’échanger un peu partout ailleurs sur le net. Ici, je porte les plus petites voix, pas les autres 🙂 Et aussi je me préserve quand je sens que c’est nécessaire.

      J'aime

      1. Désolée pour cette réponse aussi tardive, mais si mon point de vue est majoritaire (c’est possible), c’est une majorité sacrément silencieuse. Aucune manifestation ne le défend (contrairement aux deux points de vue opposés), pas un seul politique ne porte cette voix. Et ma foi, un peu partout sur le net, on entend surtout éructer violemment les partisans des points de vue opposés, comme je le dénonçais d’ailleurs sur ton autre post. Mais au moins, ceux là sont unanimes contre moi, j’ai quand même l’avantage de réconcilier les fachos avec les… euh… racailles-zadistes ?
        J’ai aussi du mal avec l’agressivité, d’où parfois des réactions disproportionnées. La vie sur Internet n’est pas toujours très facile quand on est sensible comme moi, pourtant comme tu vois je n’ai pas peur de défendre mes convictions, alors qu’elles sont ultra-méga-minoritaires (du moins chez ceux qui s’expriment). Enfin bref, tout ça pour dire que je suis désolée si tu as senti un acharnement contre toi, j’essaie de laisser courir quand je me sens insultée et diffamée, mais je n’y arrive pas toujours. Je suis tombée dans le piège de vouloir expliquer mon point de vue, alors que je sais que ça ne sert à rien quand mon interlocuteur est convaincu de savoir mieux que moi ce que je pense et qu’il répond à ce que je n’ai pas dit au lieu de ce que j’ai dit…

        J'aime

  3. Ton article me touche vraiment. Ce sont des sujets que l’on ignore totalement et, avant ton premier article sur le sujet, j’ignorais complètement que ce genre de problèmes existent en France… Ce qui n’est pas très étonnant quand on voit l’état des médias français. .. On dirais que sa ne choque personne dans l’equipe du 20h00 de consacrer un grand format de 10 min sur l’élevage des framboises particulièrement difficile en Normandie juste après 2 min a peine traitant de sujets graves et importants qui mérite la sensibilisation. .. bref, je trouve que ton article (tous d ailleur) est super interressant et bien construit, bravo! Je voudrais juste soulever une question : comment pense tu qu’il est possible d agir contre ces violence policière? Car, même si ce genre de problème doit être combattu, tout les policiers ne sont pas à blâmer et, quoi qu’on pense d eux, ils font un travail indispensable et certainement terriblement difficile… voila voila, désolée pour le pavé, continu comme ça, tu déchire!! 😘

    J'aime

    1. Merci pour ton message !
      Si tu veux mon avis, le fait de parler des framboises au lieu de ça est un choix tout à fait délibéré 🙂
      Pour agir contre les violences policières, malheureusement c’est un travail dans la durée car tout ça est étroitement lié avec tout le reste (le racisme, le capitalisme, tout un système quoi …) mais dans un premier temps il faut je pense en parler autour de nous. Il y a aussi des pétitions et des cagnottes qui se mettent en place. Enfin, participer aux manifs 🙂 Car bien trop souvent seules les personnes victimes se bougent les fesses pour protester …
      Que les policiers ne soient pas tous comme ça, c’est possible, mais j’ai envie de dire que ça ne change rien au problème, qui est un problème de corps de métier et non d’individus. Je veux dire par là que ça ne se resoudra pas en « extrayant » du corps policier quelques individus qui seraient violents : la complicité de la justice et du gouvernement en fait un problème de société et non de comportements individuels.
      Quant au fait qu’on aie besoin de la police … moi j’en suis pas sûre 🙂 perso ils m’ont jamais aidé … jamais trop emmerdée non plus, à part dans le Thalys qui revient d’Amsterdam 😉 mais je suis blanche j’ai de la chance. Y’a pas mal de gens qui théorisent sur des manières alternatives d’assurer la sécurité, sans donner un poouvoir illimité à un groupe de personnes.
      Bonne journée !

      J'aime

    2. Agir contre la violence policière dans les banlieues ?
      La première chose à faire est à mon avis au niveau des effectifs policiers. On envoie dans les banlieues, au casse-pipe, des jeunes formés, en sous-effectif. Car il ne faut pas oublier qu’on parle des zones dans lesquelles règne aussi une violence contre les policiers. La police est appelée (elle ne vient jamais pour une simple patrouille), et se fait accueillir à coups de caillasses.
      T’imagines un peu le truc ? Tu sors de ton école, tu rêves de servir à quelque chose, et direct t’es placé dans ce genre d’endroit, ou tu es complètement inexpérimenté et en plus tu es pas mal impuissant. Et la population a pourtant besoin de toi : n’oublions pas que c’est aussi dans ce genre de zone qu’il y a le plus de vols et d’agressions.

      À côté de ça, les policiers qui ont fait leurs preuves travaillent où ils le choisissent, donc en général près de chez eux, donc en général là où la population a un niveau de vie correct et où n’importe quel débutant ferait l’affaire.

      D’ailleurs, comment reconnaître une zone dans laquelle la délinquance « classique » est élevée – celle qui fait que « ça craint » ? Il n’y a pas un seul flic. Dans les quartiers tranquilles, ils passent leur temps à patrouiller (ce qui ne signifie pas que la délinquance y est nulle, mais l’évasion fiscale, ça ne fait pas peur au simple passant, et la patrouille de flics n’y changera rien). Attention à ne pas inverser cause et conséquence : le quartier n’est pas sûr car il y a beaucoup de flics, c’est parce que les causes qui font qu’il est sûr font qu’il y a beaucoup de flics.

      Si on collait les flics d’Issy à Corbeil-Essone et vice-versa, le problème de la violence policière serait probablement moindre. Du moins en banlieue. Après je suis pas sûre que ça suffirait à sécuriser les habitants de banlieue, tant le problème se situe énormément du côté de l’éducation et de la justice…

      Après, l’autre problème est l’impunité relative dont ils bénéficient. C’est très relatif cependant, les policiers craignent aussi les débordements dans l’autre sens et de se retrouver sur le banc des accusés pour une erreur de jugement ou un élément hors de leur contrôle. Cette crainte est probablement à l’origine du fait qu’ils ont tendance à mentir pour se couvrir mutuellement. Il y a aussi un fort effet d’empathie, quand il s’agit d’erreur, les collègues savent très bien que ça aurait pu leur arriver aussi. Là, à part sanctionner très fortement les faux témoignages, je vois pas trop de solution… je ne suis pas certaine que la justice soit aussi injuste envers les policiers que la perception qu’ils en ont. Mais le fait est que pour la plupart des flics, quand un policier est condamné, c’est pour une action qu’ils auraient eux-même pu faire et les causes de condamnation sont inévitables.

      Le dernier problème est politique, quels sont les ordres qui viennent d’en haut ? Là, on est plus sur la violence policière en manifestation. J’ai assez souvent manifesté dans ma vie pour des causes diverses pour réaliser que bien souvent, la casse comme le blocage des transports sont intimement liés au déploiement des forces de l’ordre. Les instructions individuelles données à tout ou partie des CRS semblent aussi varier en fonction des manifestations…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s