Une réflexion sur “Une manifestation ordinaire (sous l’état d’urgence)

  1. Bien d’accord avec ce constat. Il y eut une époque pendant laquelle la police discriminait entre (soit-disant) « bons » et (soit-disant) « mauvais » manifestants. Ce n’est plus du tout le cas. Les arguments selon lesquels la violence policière est une « réponse » à la « casse » ne valent plus rien : les manifestants sont ciblés, qu’ils « cassent » ou non. Le pire étant le manifeste plaisir que les policiers retirent à nous taper dessus, vu qu’ils savent que quoiqu’ils fassent, les médias leur trouveront des excuses, des raisons, et un contexte, et qu’il y aura des gens jusque dans les cortèges pour aller dire qu’ils aiment la police contre les « casseurs ». Je manifeste depuis 2005, et dans plusieurs pays, je n’ai jamais vu ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s