Petite histoire de la journée de solidarité

Que vous deviez travailler aujourd’hui, ou qu’on vous ait fait poser un congé, autant que vous sachiez pourquoi !

jds1smalljds2smalljds3smalljds4smalljds5smalljds6smalljds7smalljds8smalljds9smalljds10smalljds11smalljds12smalljds13smalljds14smalljds15small

7 réflexions sur “Petite histoire de la journée de solidarité

  1. Hallucinant… J’ai été googlé parce que ça me disait rien (J’pas francaise et j’habite pas en France), et, comme d’hab. t’as très bien résumé … Je me facepalm ; mais ça se peut pas comment ils nous pissent dessus sans même essayer de nous faire croire qu’il pleut :/

    J’aime

    1. Donc les patrons vont donner a cette caisse les salaires correspondants des gens qui travaille gratuitement. Par contre ils ne vont pas sortir de l’argent additionnel de leurs poches. Ça aurait été sympa de donner aussi le 0.3% des revenues annuelles des entreprises.

      Il faudrait aussi voir les résultats de la gestion de l’argent de cette caisse: avec un planète qui se réchauffe on en aura besoin souvent!

      J’aime

  2. … et il est question d’en créer une deuxième. Jusqu’où ça ira?
    Le pire c’est que les personnes qui refusent de travailler ce jour-là peuvent être taxées de « nn-solidaires »… belle entourloupe que ce nom de « journée de la solidarité ».

    J’aime

  3. Je m’en doutais que cet argent n’irait pas à ceux à qui il est destiné. Chaque fois ils font le coup : le Loto c’était pour les Invalides de guerre, la vignette auto pour je ne sais plus quoi, le péage pour payer la construction de l’autoroute, etc. Où va l’argent réellement ?

    Les états semblent prendre constamment et depuis toujours leurs habitants pour des moutons à tondre sans fin.

    J’aime

  4. 365 jours dans l’année, 5 semaines de congés payés, ça fait 330 jours travaillés en gros. 1/330 ~= 0.003 = 0.3%. 0.3% de la masse salariale annuelle est donc environ égal à cette journée de travail forcée.

    On peut critiquer le principe de voler un jour férié dans une société où tout le monde a son temps trop exploité, et le principe du fond dont l’utilisation est possiblement mauvaise, ainsi que le fait que n’importe quelle autre façon d’imposer aurait été correcte afin d’avoir des fonds pour « les canicules », merci Sarko, mais c’est pas très correct de sous entendre que l’entreprise récupère 99.7% du salaire du travailleur, quand c’est en fait environ reversé au fonds en question.

    Sinon, j’aime bien le ton du comic, et j’approuve le message anti-patrons et anti-vol de temps ❤

    J’aime

Les commentaires insultants, méprisants et/ou paternalistes seront modérés ! Merci ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s