Check ta chatte

chatte1smallchatte2smallchatte3smallchatte4smallchatte5smallchatte6smallchatte7smallchatte8smallchatte9smallchatte10smallchatte11smallchatte12smallchatte13small

chatte13_2small
Une vidéo de Laci Green sur le point G, sous titrée en français https://www.youtube.com/watch?v=Yz68K2qAlkE
chatte13_3small
Une conférence de 15 minutes d’Odile Buisson sur le clitoris http://www.les-ernest.fr/lorgasme-feminin-le-clitoris-et-le-point-g/ Odile Buisson a été la première à effectuer des echographies de coït en 3D, et elle s’est heurtée au mépris de la communauté scientifique en communiquant son sujet de recherche

chatte14smallchatte15smallchatte16smallchatte17smallchatte18smallchatte19small

chatte20small
Deux articles de Crêpe Georgette sur la pénétration http://www.crepegeorgette.com/2013/08/07/lheterocentrisme-ou-lobligation-du-rapport-penetratif/ et http://www.crepegeorgette.com/2013/06/17/la-sexualite-heterosexuelle-dans-le-patriarcat-est-elle-necessairement-sexiste/
chatte21small
Pour une histoire plus détaillée du clitoris, c’est ici http://www.racontemoilhistoire.com/2015/04/27/clitoris-au-fil-siecles-decouverte-mauvaise-reputation/
chatte22small
Un résumé du rapport Hite http://1libertaire.free.fr/Plaisirseules.html

chatte23smallchatte24small

38 réflexions sur “Check ta chatte

  1. Super intéressant, bravo !
    Merci à vous pour toutes ces infos, malgré mon grand âge, je me rends compte que je ne savais pas grand-chose finalement ^^
    Bravo !

    J'aime

  2. Une plume au poil !
    J’ai pris conscience de cet organe magique pour ma partenaire il y a seulement quelques années, et je pense que Freud n’a pas du poser assez souvent sa langue ou ses gros doigts dans cette région.
    Bravo pour ces rappels historiques qui montrent à quel point la question du plaisir, de l’orgasme et les tabous qui vont avec restent une spécificité ridicule de l’espèce humaine !

    J'aime

  3. Ouaa, Merci d’avoir écrit ça et l’histoire de Cécile, je vais diffuser.

    Plus d’info sur l’anatomie du clitoris ici : http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/fablab/wiki/doku.php?id=projets:clitoris
    Plus d’info sur la violence obstétricale là : http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2014/01/10/episiotomie-excision-ce-sexe-feminin-qui-effraye/
    Merci au Huffington Post et à demotivateur.fr de m’avoir conduite ici.

    J'aime

  4. Bjr Emma,
    Je vous félicite de cette BD ludique, très pédagogique, instructive également pour la gente masculine dont je fais parti. Je souhaite vivement que cette information soit bien diffusée sur les réseaux sociaux…
    Bravo🙂

    J'aime

  5. Bravo et Merci

    Check ta chatte devrait être disponible pour tous les enfants dès la 6º.

    Je vais donner votre url à toutes mes patientes. De bons dessins pleins d’humour sont plus pédagogiques que toutes mes explications.

    Effarant de constater l’ignorance des hommes et femmes concernant l’anatomie féminine.
    Tout cela parce que se sont des profs qui donnent les cours sur le sujet; comment peut on gérer la réaction choquée de certains parents?

    Comme tout Généraliste je suis prêt à donner de tels cours. Plus aucune inquiétude de responsabilité pour les profs dans cette configuration.

    Marre de tout cet obscurantisme: Ex: « on peut pas faire pipi quand on a un tampon »

    Eric .Médecin généraliste. 60 ans et 31 ans d’installation.

    J'aime

      1. Merci Emma. Mais on se lève avec cette question et l’on se couche sans la réponse. :o)

        En complément de ta BD, si je peux me permettre.
        (je sais, cela fait toute puissance médicale qui se la pète!)

        1/ Les anciens étaient convaincus que les sécrétions féminines étaient le pendant du sperme.
        Donc le plaisir féminin participait a la conception.
        Ceci encouragé par les sociétés et les religieux de tous bords.
        (Le cantique des cantiques: c’est pas du neuf)

        Et là: Emma fait un petit pécher de sexisme. ;o)) (les hommes n’étaient pas inquiets)

        C’est la découverte, a la fin du 17° et début du 18° siècle, des spermatozoïdes et des ovules qui rend « caduque » le plaisir féminin, car il n’avait plus aucun intérêt pour la conception.

        La chape de plomb sociale et religieuse est tombé dessus. Lourde la chape, très LOURDE.

        2/ L’excision: Pendant tout le 19° siècle elle a était pratiquée dans tous les hôpitaux psychiatriques d’Europe et jusqu’au début du 20° pour les USA!
        Cela allait de la suture des grandes lèvres pour planquer le clitoris et l’orifice vaginale, jusqu’à l’infibulation pure et simple!

        Plus par peur des grossesses, que des maux entrainés par la masturbation.

        Encore merci et Bravo pour tes dessins et B.D
        ( Pour ton appréciation sur la qualité de tes dessins, laisse donc les autres en jugé. Ils sont très bons)

        Cordialement . Eric

        J'aime

    1. Bonjour Eric,
      Je suis bien d’accord avec vous pour les cours d’anatomie plus poussée dès la 6ème !
      Personnellement, je ne compte plus le nombre de filles qui me demandent comment on fait pour faire pipi si on porte une coupe menstruelle (parce que la cup, c’est mon dada😉 ).
      Quelques-unes aussi ont du mal distinguer le vagin et l’anus, mais ce sont les plus jeunes en général et elles sont beaucoup nombreuses.
      Bref, j’abonde dans votre sens🙂

      J'aime

  6. Qu’une proportion non négligeable d’hommes ignore où se situe le clitoris, je le conçois, mais que ce soit aussi le cas des femmes, je trouve ça étonnant. Je fais peut-être partie d’une minorité, mais j’ai appris l’emplacement du clitoris à l’adolescence en lisant un livre consacré au corps humain et à la sexualité. Peut-être que mon intérêt envers la gent féminine m’a motivé à mieux connaître son anatomie🙂 .
    Olivier.

    J'aime

  7. Je découvre ton blog suite à une publi Slate sur l’épisiotomie… Et merci beaucoup d’en parler ! C’est malheureusement un sujet encore beaucoup trop tabou et je suis persuadée que le conditionnement quant à la sexualité féminine à un impact énooooorme sur notre façon de vivre en général (ne pas oser aller chercher nous même, « attendre » que cela nous tombe dessus, etc.).
    Tes illus’ sont très pédagogiques, merci !!!
    ♥♥♥

    J'aime

  8. Bravo Emma. Je dois faire partie des premières femmes à avoir subi une épisiotomie.. Cela était à la mode à l’époque au début des années 90..nulle l’équipe médicale. Le pire?? Le gynecologue.
    Merci Emma..

    J'aime

  9. bjr Emma, je trouve cet article très intéressant, j,avoue être très curieux des choses,…du plaisir avec son conjoint …comme des infos médicales… et le gynécologue de ma femme avec qui j,accroche bien me dit lors de la naissance de mon 4 ieme enfant, que les femmes ne connaissent pas grands choses sur leur intérieur anatomique. il m’a dit des choses du type tampon oublié….et surtout la non compréhension du fonctionnement de l,organe sexuel de la femme .c ,est hallucinant le désastre de méconnaissance par le manque d,éducation des parents qui se barrent dès les premières questions des ados….les choses essentielles de la vie sont bâclées et les mecs pas futé n’en savent pas plus …non plus ….c,est dommage

    J'aime

  10. Bonjour,
    en tant qu’enseignante de SVT en lycée, je peux vous assurer que j’insiste sur ce point et je ne suis pas la seule! Mais effectivement, les manuels ne nous aident pas. Je ne manquerais pas de transmettre le lien vers cette page à mes élèves et avec votre permission, d’en utiliser quelques illustrations!

    Merci encore!

    J'aime

  11. Très bonne infographie, nécessaire et susceptible d’apprendre des choses à beaucoup, mais un peu exagérée quand même : quand vous dites « personne nous en parle à l’école », j’ai envie de répondre que c’est pas bien de dormir au fond de la salle à côté du radiateur en cours de SVT en 4° pendant le cours de Transmission de la vie chez l’homme ! Parce que le schéma de l’appareil sexuel féminin, complet avec aussi le clitoris, c’est au programme !

    J'aime

    1. Mince j’ignorais que tu étais dans ma classe de 4ème.
      Sinon je veux bien tes sources car les profs de SVT avec qui j’ai pu discuter m’ont dit que ça n’était pas dans la plupart des manuels et que s’ils en parlaient c’était à leur propre initiative.

      Aimé par 1 personne

  12. Bonjour Emma, nous sommes une association féministe dans la Manche et nous participons bénévolement tous les ans à un festival de musique éco-citoyen  » Chauffer dans la noirceur ».Il se tient la mi-juillet. Nous y animons tous les ans un débat, cette année,nous avions proposé: clito-ci, clito-là. Inutile de te dire que ta BD à été providentielle pour nous!
    Nous nous sommes permis d’imprimer ta BD, et nous l’avons exposée en indiquant bien l’origine et les références de ton blog! Quel succès ! Les commentaires étaient extrêmement positifs et de nombreux pédagos et parents ont pris les références pour utiliser la BD
    Nous avons eu une participation record à notre débat
    Le festival dure 4 jours, et notre stand, avec ton expo est un des plus visité, ce qui nous permet, avec des jeunes et des moins jeunes, d’echanger beaucoup sur la sexualité, l’égalité H/F et plein d’autres thèmes (loi travail, programme extrême droite…etc…)
    Bravo et merci

    J'aime

  13. For-mi-dable !
    Merci, merci, et encore MERCI de fracasser le mur du silence autour du plaisir féminin avec tes dessins.
    C’est génial !
    On devrait distribuer cette série dans tous les collèges, lycées, universités, aux adultes, couples jeunes et moins jeunes.. heu.. bin en fait à tout le monde quoi ^^ .
    Continue, tu déchires😉

    J'aime

  14. pour ceux qui veulent en savoir plus :
    voici le lien vers une super émission sur l’orgasme féminin :
    « Pardon mais c’est trop bon »

    très intéressante et très bien faite car on montre le côté scientifique et on donne la parole aux personnes sur leurs ressentis et expérience.

    et tant qu’à faire son pendant sur l’orgasme masculin (pas si évident qu’il n’y parait non plus😉 ): « Alors heureux »

    J'aime

  15. Maman, j’ai invité ma fille à regarder cette partie de son corps après lui avoir expliqué que nous avons un trou pour le pipi et un clitoris au-dessus.(Je résume!)o (présentée par Marina et Michel) avec mon fils ainé.
    Bien qu’un peu gênée sur le coup, je n’ai pas changé de chaine comme j’en ai été tentée.
    je ne sais si ma pudeur est dûe à ma nature ou aux attouchements sexuels subis dans la cour de l’école quand j’avais douze ans, ce que je sais c’est qu’agir ainsi avec chacun de mes enfants fut difficile, un grand défi que je me pensais incapable de relever.
    Ce n’est que des années plus tard que j’ai réalisé que dans mon cas c’était un exploit : sur le coup, j’ai agi par Amour, tout simplement.
    Avec mon fils ainé, ce sont surtout les médecins et présentateurs de l’émission, je le reconnais! Je suis restée avec lui tout le long de l’émission cependant étant prête à répondre à toute question posée…
    Merci pour vos dessins et explications, Emma.
    Merci pour cet espace d’expression.
    LaetiM

    J'aime

  16. Bonjour Emma

    Je suis Eric, je suis animateur Jeunesse.
    Dans le cadre d’une soirée sur la sexualité avec un public lycéen, je voudrais utiliser « Check ta chatte » pour une expo afin d’illustrer cet événement (61 lycéens y participeront).
    Est ce que j’ai ton autorisation ?
    Bravo et Merci
    Eric

    J'aime

  17. « On possède le seul organe entièrement dédié au plaisir et tout le monde s’en fout  » OU c’est bien pire que cela… C’est peut-etre (en fait c’est ça) à cause de son pouvoir que certains ont conclu qu’on devait le retirer… C’est peut-être en ignorant son pouvoir qu’on a en vient à croire que nous les femmes, on a moins la tête au sexe… Et en l’ignorant autant, c’est bien pratique pour les hommes : la « relation sexuelle complete » est définit selon leur sexualité… grrr Merci pour ce superbe billet

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s