C’est quand qu’on arrête ?

Ces derniers jours, j’ai voulu savoir ce qui nous attendait avec la réforme des retraites. Conclusion : le rapport Delevoye, c’est le coup final porté à la solidarité intergénérationnelle. J’explique pourquoi, en images.

Merci aux camarades du NPA pour leurs dossiers sur le sujet, et pour leurs conseils et relectures 

Les dossiers sont accessibles ici
https://npa2009.org/…/retraites-par-points-le-jeu-de-bonnet…
https://www.convergencesrevolutionnaires.org/Faisons-les-ba…

Cette BD est en libre accès pour toute utilisation militante, le pdf est ici C’est quand qu’on arrête

Et si vous voulez soutenir mon travail, c’est par ici ! https://fr.tipeee.com/emmaclit

Retraites_001Retraites_002Retraites_003Retraites_004Retraites_005Retraites_006Retraites_007Retraites_008

Retraites_009
Cas type p 122 du rapport Page du collectif : https://reformedesretraites.fr/ https://www.facebook.com/collectifretraites

Retraites_010Retraites_011

Retraites_012
P 110 du rapport

Retraites_013Retraites_014Retraites_015Retraites_016Retraites_017

Retraites_018
Minute autopromo ! https://emmaclit.com/2019/09/03/michelle/

Retraites_019

 

Retraites_020.png

Retraites_021

Retraites_022
P 89 du rapport

Retraites_023Retraites_024Retraites_025Retraites_026

Retraites_027.png

Retraites_028
La conférence de Franck Lepage sur le sujet https://www.youtube.com/watch?v=7Tm_TXSMRqY

Retraites_029Retraites_030Retraites_031Retraites_032Retraites_033Retraites_034

109 réflexions sur “C’est quand qu’on arrête ?

  1. M.Macron a pris en otage la France avec son « projet » insensé d’imposer par la force SA « réforme » injuste,coûteuse,incompréhensible et inapplicable.Cette contre-réforme est historique car rarement dans l’histoire de la république une contre-réforme n’a été aussi régressive & réactionnaire,mise à part la période de l’occupation c’est-à-dire le régime de Vichy (inspiré par l’Action française).Détruire ce qui marche bien,encourager la guerre de chacun contre chacun,créer les conditions du chaos social:voilà le « projet » du néolibéralisme !Mais alors à qui profite la contre-réforme des retraites ?Elle profite à M.Delevoye,grassement rémunéré pour liquider le régime par répartition ainsi qu’aux compagnies d’assurance.

    J'aime

  2. Bien vue et bien faite, cette BD ! Plein de bonnes choses dedans.
    Quelques petites pistes de réflexion supplémentaires :

    1/ l’espérance de vie dont le rapport Delevoye parle (oui, j’ai étudié le rapport) est une moyenne. Mais il faut distinguer celle des cadres et celles des ouvriers/employés : plusieurs années de différences quand même ! Ceux qui devront partir plus tard, seront ceux dont l’espérance de vie est moindre. D’autre part, l’espérance de vie ne progresse plus, elle stagne. Et celle en bonne santé a tendance à décliner. Je ne serais pas surprise qu’à l’avenir, l’espérance de vie diminue carrément.

    2/ Là où l’on va se faire arnaquer, ce n’est pas tant sur la valeur de reversion du point (ou de service), qui est fixée à EUR 0.55. Mais c’est sur la valeur d’acquisition du point, proposée à 10 euros ! Ce qui veut dire qu’au moment de la liquidation, si cette valeur d’acquisition est passée à 20 euros, votre retraite baisse automatiquement de moitié ! Ils peuvent même se permettre d’augmenter la valeur du point à la sortie, de quelques centimes ou dizaines de centimes. Mais si de l’autre côté la valeur d’acquisition du point augmente drastiquement, c’est moins de pouvoir d’achat à la sortie !

    3/ L’autre arnaque, c’est l’âge pivot ou encore âge d’équilibre ou encore âge de taux plein, où l’on peut partir sans décote ni surcote. Pour les générations nées à partir de 1963, c’est 67 ans !!! La génération des gens nés dans les années 60 et 70 (dont je suis), on va en prendre plein la gueule, tout comme nos enfants (nés dans les années 90) et les suivants. Charmant ! Le problème, que souligne bien la BD, c’est que c’est le chomage qui nous guette bien plus que l’emploi, à cet âge-là. Et puis honnêtement, que l’on commence à travailler à 18 ans ou à 25, le corps connait des changements physiologiques (notamment le sommeil) vers la soixantaine. Des sexagénaires qui bosseront jusqu’après 65 ans ? Mouais… mais ça va être dur. Surtout au rythme où l’on nous fait turbiner actuellement. Eh oui, les fameux gains de productivité (dont parle la BD avec raison), c’est aussi parce qu’on nous fait bosser comme des malades. D’où l’explosion des accidents du travail, de l’épuisement, des burn-out, des dépressions, etc. Qui va arriver à bosser jusqu’à 67, voire 70 ans ? D’autant plus que retrouver du boulot passé 55 ans, ça devient compliqué.

    4/ Petite erreur, si je peux me permettre, sur le fait qu’il n’y a plus de travail. Il y a du travail, ça ne manque pas. Les besoins de la population sont même énormes : personnel soignant, éducation, fonction publique, dans le privé aussi, où l’on a souvent beaucoup de travail et de moins en moins de personnels. Ce qui a tendance à disparaître, ce sont les emplois. Il convient de ne pas confondre travail et emplois, ce sont 2 choses différentes.

    Bref, tout cela, c’est bien dans la logique capitaliste. N’ayons pas peur des mots : c’était la même logique qui sous-tendait celle des camps d’extermination par le travail pendant la Seconde Guerre Mondiale, camps tenus par les nazis au profit des grandes multinationales de l’époque comme IG Farben ou Siemens. Nous faire crever par le travail.

    Et n’oublions pas non plus que toutes ces réformes à la con, ce sont des exigences de l’UE. Tout comme la destruction de notre Code du Travail en 2016. Normal : l’UE est l’outil de la destruction des emplois (via l’euro) et de la souveraineté et donc de la démocratie. Rappelons-nous les paroles inoubliables de JC Juncker : « Il n’y a pas de choix démocratique contre les traités. » Y compris pas le choix de quelle société nous voulons pour nous-mêmes et nos descendants, et donc pas de choix de quel type de protection sociale – et surtout pas le choix que nos parents et grands-parents avaient fait avec le programme Les Jours Heureux du CNR à la Libération.

    Aimé par 2 personnes

  3. personne ne parle ni de la cagnote de 150 milliards initié par Jospin , ni de la cotisation – machines à prélever après la mise en place des technologies pour accroître la productivité alors que les salariés devraient obtenir une réduction du temps de travail et ainsi permettre d’embaucher pour lutter contre le chômage et en plus générer des cotisations notamment pour les caisses de retraite.

    J'aime

  4. Encore une fois ce sont les femmes qui sont les grandes perdantes de ce systéme d’une part parce qu’elles gagnent moins que les hommes à tâches équivalente et d’autre part parce les trimestres pour élever des enfants sautent. Si en plus elles sont enseignantes …Des retraites de misère à la clé. Bravo Macron.

    J'aime

  5. Merci beaucoup Emma pour cette mise au point. Je travaille dans un milieu très cosmopolite et en ce moment je fais face à l’incompréhension totale de mes collègues expatriés. C’est très difficile pour moi d’argumenter face à eux car je ne suis pas si bonne que ça en anglais. Est-ce qu’il y aurait une bonne âme pour faire une version anglaise de cette BD ?
    En tout cas bravo et continue !

    J'aime

  6. Merci Emma c’est vraiment un super boulot (j’espère qu’il comptera pour la retraite 😉 ) !
    Je me demandais, est-ce que tous les éléments ci-dessus, plutôt tirés du rapport Delevoye, sont encore tous d’actualité suite aux « négociations » et annonces du gouvernement ? Ou bien est-ce qu’il y a eu des évolutions dans les propositions par rapport au rapport Delevoye ? (Histoire que je n’emploie pas des arguments périmés :))
    Si oui, peut-être qu’une petite mise à jour serait intéressante mais j’imagine bien que là aussi c’est du gros travail !
    Merci encore en tout cas !

    J'aime

  7. Merci pour cette petite BD qui permet de ne pas passer trois heures à décrypter la future réforme. Quelques commentaires :
    – On parle beaucoup de cette histoire de retraite pour les gens qui la prendraient dans 30 ans mais en vrai on ne sait pas du tout comment sera le monde dans 30 ans et donc tout ça ce n’est peut-être bien que du blabla court-termiste. Si ça se trouve dans 30 ans il n’y aura plus de système de retraite et en tout cas il y aura sûrement eu un paquet d’autres réformes !
    – L’espérance de vie en bonne santé n’augmente pas et l’espérance de vie commence plus ou moins à stagner (voire à régresser dans certains pays prétendument développés) donc le vieillissement de la population n’est qu’un phénomène temporaire. Il est évident qu’une population ne peut être perpétuellement vieillissante. Par ailleurs, il est probable qu’avec les bouleversements en cours au niveau mondial, le niveau de vie moyen baisse et que l’espérance de vie baisse aussi.
    – La productivité a beaucoup augmenté ces dernières décennies car on a brûlé des monceaux d’énergies fossiles mais tout semble montrer qu’on va bientôt devoir plus ou moins s’en passer et qu’il n’y a pas de vraie alternative donc la productivité va sûrement bientôt baisser. Ce qui ne résout pas le problème, la différence entre travail et emploi ayant déjà été soulignée.
    Tout ça pour dire que, d’accord, ce projet de réforme est peut-être largement discutable, mais en fait ce n’est pas le problème. Le vrai problème c’est la dégradation de l’environnement et le bouleversement climatique, c’est l’impasse dans lequel se trouve le système de société actuel qui est en train de dépérir et auquel aucune « réforme » digne de ce nom ne s’est sérieusement attelé. Alors, arrêtez de vous inquiéter pour votre retraite, car vous n’en aurez peut-être pas. Par contre, engageons-nous tous ensemble pour lutter radicalement contre les nuisances à l’environnement car nous en subirons assurément tous les conséquences.
    Le système actuel étant « une maigre compensation à une vie d’exploitation dans des conditions difficiles », je pense qu’il vaudrait mieux essayer de changer « la vie d’exploitation » plutôt que tenter laborieusement de sauver la « maigre compensation ».

    J'aime

  8. Bonjour Emma,

    Merci pour cette super BD.

    Nous sommes un petit groupe de parents d’élèves qui soutenons les enseignants grévistes.

    On aimerait utilisé un de vos dessin sur sur un tract pour une caisse de grève.

    Est-ce que vous nous l’autorisé ?

    Stéphane
    Ecole Mazenod Lyon 3

    J'aime

  9. Bonjour Emma,
    Merci pour cette excellente BD, je n’arrête pas de la diffuser autour de moi. Elle est claire et aborde chaque point pour une compréhension pour tout un chacun. Toute bienveillante, avec un crayon tout doux. Les teigneux qui craignent les revendicatifs n’ont rien en main pour critiquer :)))

    On en redemande encore

    J'aime

Répondre à Relativiste Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s